Remorquable, cette idée bien utile aux cyclistes bruxellois !

5/10/2022

Article du JDE du 27 septembre 2022 par Nathalie Lemaire

Remorquable, cette idée bien utile aux cyclistes bruxellois !

Plus de la moitié des ménages (personnes qui vivent seules ou en famille) bruxellois vivent sans voiture. De plus en plus de gens se déplacent à vélo. Mais que faire si on doit transporter beaucoup de choses ou des objets volumineux? Voici une solution: Remorquable !

Remorquable

Remorquable – Emprunter une remorque pour son vélo, comme on emprunte un livre en bibliothèque, c’est possible à Bruxelles. – Remorquable

Si on doit transporter des gros volumes à vélo, on est vite limité. Les remorques pour vélo existent, mais tout le monde n’a pas envie d’acheter cet objet qui est peu utilisé et qui prend beaucoup de place ! La solution? Des remorques à se partager entre tous ! Comme un livre de bibliothèque passe d’un lecteur à l’autre, comme un jeu passe d’une famille à une autre via les ludothèques, des remorques peuvent servir successivement à plusieurs cyclistes en fonction de leurs besoins.

Comment ça fonctionne, Remorquable?

L’association Remorquable a commencé à fabriquer des remorques pour vélo il y a quatre ans. Elle en a maintenant une douzaine, dispersées sur le territoire de la Région de Bruxelles-Capitale. Anne et Frédérique expliquent: « Elles se trouvent dans des lieux sécurisés répartis sur le territoire de Bruxelles: un parking de l’ULB (Université Libre de Bruxelles), à la Cambre, à l’association Molenbike… »

Si un Bruxellois veut emprunter une de ces remorques, il doit d’abord s’abonner aux services de Remorquable. Il va alors suivre une formation d’une heure pour apprendre à utiliser la remorque et à se déplacer en toute sécurité dans la circulation. Il faut dire que les remorques sont plus larges qu’un vélo. Elles font 90cm sur 1m20.

Ensuite, il se rend sur le site Internet de l’association, il regarde le plan de la ville et repère la remorque qui se trouve à l’endroit qui lui convient le mieux. Il peut la réserver. Il reçoit alors un code qui lui permet de déverrouiller le système de fixation de la remorque. Il peut ainsi accrocher la remorque à son vélo (électrique ou pas) et partir…

Les remorques sont fixées, ici au mur. Il faut taper le code, dans le boîtier du haut, pour déverrouiller le système d’accrochage.(Remorquable)

Remorquable permet ainsi à des familles de transporter des objets lourds ou volumineux, par exemple. Mais des associations profitent également de ce système. Le frigo solidaire de l’ULB, par exemple, utilise la remorque de Remorquable pour faire sa tournée des magasins, lors de la récolte des produits alimentaires invendus à redistribuer. « Nos remorques peuvent porter jusque 65 kg de charges, explique Anne. C’est une limite du code de la route. Pour pouvoir porter plus, les remorques doivent être équipées d’un système de freinage intégré. On n’a que deux remorques de ce type, mais ce sont des remorques originales. »

Remorque-pizza, remorque-karaoké…

Cette remorque contient ce qu’il faut pour préparer des pizzas! (Remorquable)

Des remorques originales…? Anne et Frédérique sourient : « On a, par exemple, une remorque-pizza. Elle contient des grands tonneaux aménagés avec tout ce qu’il faut pour cuire des pizzas. On a aussi une remorque-ludothèque, pleine de jeux d’extérieur et de jeux de société. Avec La Jacqueline, on fait des animations avec la remorque-karaoké: la table de mixage, les micros et les baffles sont dedans, l’écran est avec... »

La ludothèque mobile, qui voyage en remorque-vélo à Bruxelles ! (Remorquable)

Remorquable fait des animations avec ses remorques originales. Elle organise aussi des ateliers de réparation de vélo avec sa remorque « atelier mobile ». Toutes les deux semaines, quatre endroits de Bruxelles reçoivent la visite de Sergi et de sa remorque atelier. Les gens peuvent venir faire réparer leur vélo, ou apprendre à le réparer eux-mêmes !

La remorque-atelier de réparation de vélo. (Remorquable)

Anne et Fred nous parlent encore des animations avec la remorque-photo, qui permet de prendre une photo comme au siècle passé, de la développer dans une chambre noire portable et d’en faire un tirage sur papier. Ou encore de la remorque-cuisine, qui contient la cuisinière et le matériel pour préparer un petit plat…

« Souriez et ne bougez pas », ou comment prendre des photos comme autrefois! (Remorquable)

Bref, ici, les remorques sont des objets utilitaires, mais elles permettent aussi de créer du lien et de faire des animations sympas dans tous les coins de la ville !

Lien : https://www.lejde.be/belgique/2022/09/27/remorquable-cette-idee-bien-utile-aux-cyclistes-bruxellois-30661/